Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Vivre Croix-Rousse : Bohême et attachante

Vivre à la Croix-Crousse : quartier de Lyon

Quartier pittoresque et animé, la Croix Rousse est sans conteste un lieu emblématique de la ville de Lyon. Un îlot « à part » niché sur une colline entre Rhône et Saône, caractérisé par sa forte densité et son urbanisme singulier.

Vivre ici est un parti pris.

Les Croix-Roussiens très attachés à leur quartier vous diront qu’ici c’est un peu leur village. Il est vrai que la Croix Rousse était dans le passé indépendante et n’a été rattachée à Lyon qu’en 1852. La séparation historique entre la colline et la ville perdure encore dans les esprits ! Son mode de vie bohême, festif et urbain séduit depuis toujours. Animé de jour comme de nuit avec son marché, ses petites boutiques, ses cafés branchés et ses nombreux bouchons lyonnais, le quartier se découvre au fil de son histoire…

Histoire de la Croix-Rousse

Un passé riche qui a laissé un patrimoine unique classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1998. Haut lieu de l’industrie de la soie où sont nées les premières révoltes ouvrières françaises, la Croix-Rousse a été profondément marquée par son histoire.

En 1512, Louis XII décide la construction d’un rempart au sommet de la colline pour défendre la ville de Lyon, le plateau est alors isolé, faubourg à part qui tiendrait son nom d’une croix de pierre rousse, qui aurait été érigée sur le plateau au XVIème siècle. Le bourg se développe autour de l’élevage et de la culture des légumes puis du négoce, le quartier attirant peu à peu commerçants et artisans. Au XVIIIème siècle, ces derniers plébiscitent la Croix-Rousse, en raison des taxes en vigueur moins élevées qu’à Lyon.

Une architecture adaptée aux canuts

De nombreuses communautés religieuses s’installent également sur place. Mais à la Révolution, leurs terrains sont vendus et la Croix-Rousse est investie par les Canuts, ouvriers de la soie. La Croix-Rousse devient un haut lieu du tissage industriel de la soie et se transforme radicalement. Au début du XIXème siècle, Lyon est la première ville ouvrière de France. Cela marque également son urbanisme. Afin d’abriter les métiers imposants des canuts, des immeubles avec des hauteurs sous plafond d’au moins 4 mètres et de grandes ouvertures laissant entrer la lumière fleurissent ainsi sur la colline. Les plafonds sont également renforcés par des poutres en chêne, dont l'écartement permet de fixer le métier.

Pour accueillir les ouvriers de plus en plus nombreux, leurs familles et leurs métiers à tisser, la construction d’immeubles de 5 ou 6 étages s'accélère et de nouvelles rues apparaissent parfois de manière anarchique.

L’implantation de l’industrie de la soie vaudra rapidement à la Croix-Rousse le surnom de « colline qui travaille » en opposition avec Fourvière, « la colline qui prie ».

En 1852, la Croix-Rousse est rattachée à Lyon et de grands travaux sont lancés, dont celui de la construction de l'Hôpital de la Croix-Rousse, et la création d’un funiculaire surnommé la "ficelle" par les lyonnais.

Douceur de vivre sur la plateau

Le plateau avec ses belles vues sur Lyon et son activité attire depuis une population hétéroclite, classes populaires et bourgeois lyonnais se côtoyant aux « bobos », artistes et étudiants. Un visage cosmopolite et une ambiance particulière de « village dans la ville » très appréciés par ses habitants. Terrain de boules, marché quotidien le long du Boulevard, places entourées de bistrots…, le quartier conserve une douceur de vivre et un caractère insulaire. « Les Croix-Roussiens vous diront qu’ils « descendent en ville » !

Et si l’activité du textile a été très fortement marquée par une crise dans les années 1980, quelques belles maisons comme Tassinari & Chatel sont restées fidèles au quartier.

A l’extrémité est du boulevard de la Croix Rousse trône le célèbre « Gros caillou », symbole du quartier exhumé en 1861 lors des travaux de forage effectués dans le cadre de la construction du funiculaire de la Croix-Rousse. Sa composition minéralogique laisse à penser qu'il a été transporté depuis les Alpes par les glaciers. Un symbole immortalisé dans la série des Six Compagnons de la Croix-Rousse, de la Bibliothèque Verte !

A voir également, le Mur peint des Canuts, fresque de 1 200 m2 emblématique de Lyon, représentation géante de la Croix-Rousse et de ces habitants.

Le boulevard de la Croix Rousse accueille son marché tous les matins du mardi au dimanche avec un grand nombre de commerçants et producteurs. Un peu plus loin, la Grande-Rue de la Croix Rousse invite à flâner pour découvrir boutiques franchisées et indépendantes et ateliers de créateurs dans les rues adjacentes. Les gourmets ne seront pas en reste avec bon nombre de bonnes adresses, fromagers, pâtissiers et chocolatiers renommés (Sébastien Bouillet, Pralus…)

Pour ceux qui souhaitent se mettre au vert ...

... Ou dégourdir les plus petits, le parc arboré de 4,5 ha, de la Cerisaie entoure une grande maison bourgeoise la Villa Gillet. Et les plus sportifs, n’hésiteront pas à rejoindre le Parc de la Tête d’Or facilement accessible (à la descente je vous l’accorde !)

Pour sortir le soir

Les Croix-Roussiens n’ont que l’embarras du choix. Et nul besoin d’aller bien loin. Le Théâtre de la Croix Rousse, inauguré en 1931 par Edouard Herriot, est un théâtre populaire très fréquenté, tout comme les cafés théâtres nombreux dans le quartier : Le Rideau Rouge, Le Nombril du Monde…

Bouchons lyonnais, cafés branchés, restaurant « bistronomiques »… les tables et adresses festives ne manquent pas pour partager des moment conviviaux, en terrasses sur les charmantes places lorsque le temps le permet.

Scolarité

À la Croix Rousse, nos enfants sont rois ! Privés ou publics, le choix est vaste.

École élémentaire privée Charles Demia, École élémentaire privée Saint Denis, École maternelle et élémentaire Providence des Trinitaires, École maternelle le Gros Caillou, École maternelle et élémentaire publique Commandant Arnaud…

Collège Clément Marot, collège Les Chartreux Saint Charles

Lycée Institution des Chartreux

Lycée privé Saint Jean-Baptiste de La Salle

Lycée et Collège Antoine de Saint-Exupéry

Lycée Saint Louis - Saint Bruno…

Le quartier est desservi par les stations de métro Croix-Paquet, Croix-Rousse et Hénon.

Prix Médian
Vente

Appartement

3 710 €/m2

Maison

NC
Location

Appartement

NC

Maison

NC

LOGEMENTS *

RéPARTITION DES RéSIDENCES
Icon logement
1 199

Principales

Icon logement secondaire
37

Secondaires
(et logements occasionnels)

Icon logement vacant
51

Vacants

Icon logement maison
40

Maisons

Icon logement appartement
1 240

Appartements

Nombres DE PIèCES
Résidences principales
Surfaces
Années de construction
Avant 1919
840
1919 à 1945
210
1946 à 1970
71
1971 à 1990
35
1991 à 2010
16
2006 à 2010
25
Après 2011
1

POPULATION *

Répartition par âge
TOTAL : 2277
392
0-14 ans
576
15-29 ans
701
30-44 ans
321
45-59 ans
173
60-75 ans
114
75 ans et +
RéPARTITION HOMMES / FEMMES *
Icon homme
1 046

hommes

Icon femme
1 231

femmes

Statut des foyers
Icon ring
546

mariés

Icon nonmarie
1 339

Non mariés

COMPOSITION DES FAMILLES
Enfant de moins de 25 ans

EMPLOI ET REVENUS *

Population catégorie socio-professionnelle
0
Agriculteurs, exploitants
78
Artisans, commerçants et chefs d'entreprise
542
Cadres et professions intellectuelles supérieures
429
Professions intermédiaires
262
Employés
83
Ouvriers
Revenus MéDIANs des ménages
42 414

revenu annuel moyen par ménage

* Prix/m2 : PERVAL 2017 - Autres données : INSEE 2013