Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Habiter Fourvière : Le renouveau de la colline qui prie

quartier lyon vivre à fourvière

Emblématique de Lyon, la Basilique de Fourvière domine la ville telle une mère protectrice. De sa colline, la vue est imprenable et nul visiteur ne peut repartir de Lyon sans avoir accédé à un tel panorama. On se presse pour admirer la Basilique, les toits du vieux Lyon et même au loin les Alpes, assister aux Nuits de Fourvière dans le site Gallo Romain ou encore se rendre au musée. Haut lieu de l’identité de la ville et de son histoire, Fourvière n’en est pas moins un quartier résidentiel, un peu oublié.

Habiter sur « la colline qui prie » ?

Et pourquoi pas ? Il est vrai que si l’on remonte le temps, le quartier était historiquement un lieu d’installation privilégié par la population. Les traces du passé, dont un parc archéologique, nous rappellent encore les heures glorieuses de la ville, baptisée à l’époque Lugdunum. Deux théâtres gallo-romains sont conservés et le Musée de la civilisation gallo-romaine, bâtiment quasiment enterré au sein du site, renferme de multiples collections de stèles, statues, bronzes, mosaïques…, retraçant la vie à Lugdunum depuis sa fondation en 43 avant J.-C jusqu'aux premiers temps chrétiens. Sur la colline de Fourvière, demeurent également des monuments religieux des XVIème et XVIIIème siècles ainsi que plusieurs églises et un calvaire. En 1643, la ville se place sous la protection de la Vierge, puis à la suite d'un voeu, la Basilique de Fourvière, est construite par Pierre Bossan et inaugurée en 1896. Sanctuaire et lieu de pèlerinage, la Basilique Notre Dame de Fourvière attire chaque année plus de 2 millions de visiteurs et contribue à la renommée internationale de Lyon. L’intégralité du secteur est classée au patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1998.

Fourvière : un quartier où règne calme et sérénité

Le haut de la colline est aujourd’hui divisé en trois principaux quartiers : Fourvière, Saint-Just et Saint-Irénée avec comme point culminant le fort de sainte Foy dont l’altitude s’élève à 318 mètres. À ses pieds, le Vieux Lyon, quartier médiéval et renaissance que contourne la Saône. Lieu de prédilection pour les lyonnais, Fourvière est apprécié pour son panorama bien sûr mais pour son calme et ses jardins. Des espaces verts « avec vue » particulièrement agréables : parc des Hauteurs et sa passerelle des quatre vents, Jardins du Rosaire…, d’où on perçoit l’agitation de la ville en contrebas tout en étant paisiblement au milieu des roses ! Seul bémol, il faut y accéder ! Si les plus alertes emprunteront à pieds les différentes montées et escaliers depuis Saint Jean (montée Saint-Barthélémy, montée du Chemin Neuf, montée du Gourguillon, (une des plus anciennes rues de Lyon avec ses pavés et ses maisons médiévales du xve siècle), montée des Chazeaux…) pour une promenade qui peut s’avérer très agréable, la ficelle (funiculaire) conduira au sommet les réfractaires à la marche à pieds !

Un quartier de plus en plus résidentiel

Si le quartier est très fréquenté par les touristes et les promeneurs, il est peu résidentiel. Mais depuis quelques années certains sites religieux ou hospitaliers subissent une importante reconversion et de nouveaux complexes immobiliers haut de gamme voient le jour. Le site de l'Antiquaille chargé d'histoire laisse ainsi place désormais à un nouveau quartier où se côtoient des logements, des bureaux et le restaurant gastronomique Christian Têtedoie avec sa vue unique sur Lyon … Une reconversion du site hospitalier désaffecté en 2003 couronné par la construction d'un hôtel cinq étoiles par le groupe Maïa. Ce boutique-hôtel comprendra trente-sept chambres, dont un appartement de 100 m2, sept junior suites de 60 m2 chacune, un spa doté d'une piscine de 20 mètres, ainsi qu'un jardin intérieur. En 2015, un nouvel hôtel a également ouvert ses portes sur la colline de Fourvière. Idéalement situé sur le haut des amphithéâtres romains, à deux pas de la Basilique, le Fourvière Hôtel réinvente l’ancien couvent de la Visitation édifié par Bossan en 1854. Des projets qui contribuent à construire une nouvelle image du quartier et le valorise indéniablement. Un nouvel élan est également donné pour Fourvière sous l’impulsion de La Fondation Fourvière, qui, tout en poursuivant les travaux de conservation du patrimoine et de valorisation du sanctuaire, a décidé de lancer une opération d’envergure pour rénover les constructions adjacentes et les structures d’accueil, faciliter l’accès, repenser le stationnement et la signalisation, proposer des parcours de découverte et faire de Fourvière un lieu encore plus vivant où de nombreux événements et activités sont organisés toute l’année. La Fondation prévoit ainsi à l’horizon 2020 de nouvelles constructions sur l’esplanade, la création de nouveaux lieux de restauration, d’un parking permettant un plus grand espace piéton, l’agrandissement des boutiques…

Vous faites quoi ce soir ?

Si le quartier, avouons le, n’est pas réputé pour son animation nocturne, (mise à part lors des Nuits de Fourvière qui rassemble plus de 150 000 visiteurs chaque année !) quelques belles adresses attirent les lyonnais sur la colline : Fourvière Hôtel et son restaurant « Les Téléphones », Christian Têtedoie, restaurant de Fourvière, La Villa Florentine et son restaurant « Les Terrasses de Lyon », le Basilik, Restaurant Campagne… Sans compter les nombreuses tables et adresses festives à découvrir au cœur du quartier Saint-Jean, seulement quelques mètres plus bas !

Scolarité

Pour les enfants, quelques établissements scolaires, notamment privés sont facilement accessibles : Publics : École primaire publique Albert Camus Collège et lycée Jean Moulin Collège et lycée Saint-Just Privés : Ecole primaire privée Saint Just Saint Irénée Collège Notre Dame des Minimes Collège et lycée Centre Scolaire Aux Lazaristes Ecole primaire, collège et lycée Sainte Marie Lyon

Prix Médian
Vente

Appartement

2 820 €/m2

Maison

NC
Location

Appartement

NC

Maison

NC
Negociateur(s)

LOGEMENTS *

RéPARTITION DES RéSIDENCES
Icon logement
341

Principales

Icon logement secondaire
8

Secondaires
(et logements occasionnels)

Icon logement vacant
13

Vacants

Icon logement maison
1

Maisons

Icon logement appartement
330

Appartements

Nombres DE PIèCES
Résidences principales
Surfaces
Années de construction
Avant 1919
135
1919 à 1945
12
1946 à 1970
66
1971 à 1990
12
1991 à 2010
55
2006 à 2010
50
Après 2011
11

POPULATION *

Répartition par âge
TOTAL : 1002
59
0-14 ans
630
15-29 ans
134
30-44 ans
83
45-59 ans
43
60-75 ans
53
75 ans et +
RéPARTITION HOMMES / FEMMES *
Icon homme
595

hommes

Icon femme
406

femmes

Statut des foyers
Icon ring
129

mariés

Icon nonmarie
812

Non mariés

COMPOSITION DES FAMILLES
Enfant de moins de 25 ans

EMPLOI ET REVENUS *

Population catégorie socio-professionnelle
0
Agriculteurs, exploitants
9
Artisans, commerçants et chefs d'entreprise
152
Cadres et professions intellectuelles supérieures
77
Professions intermédiaires
99
Employés
19
Ouvriers
Revenus MéDIANs des ménages
39 899

revenu annuel moyen par ménage

* Prix/m2 : PERVAL 2017 - Autres données : INSEE 2013